Ce monde si fabuleux des abeilles.

Je vous convie à balade de mon site www.sr-api.fr, qui n'a pour autre but que vous aider à jouir et découvrir (ou retrouver) ce monde si fabuleux des abeilles. Je vous recommend à vous laisser tenter à votre tour mais pas n'importe commentL'Apiculture, un monde absorbant... Elle s'offre à nous à tous peu importe notre niveau de vie mais aussi de production mais il y a un mini de choses à respecter, à commencer par les Abeilles elles-mêmesN'en déplaise à Darwin, pour moi, les abeilles ne durent qu'être troubles de la Création et en attendant, allégorie ou pas, c'est à nous que revient la mission de les préserver mais aussi de combattre l'avidité qui royaume aujourd'hui et qui veut la repousser les limites de en oie de production de velouté, de reines ou d'essaims, au détriment de la Nature mais aussi des générations à venirQuelle mappemonde pour nos plus jeunes, petits-enfants et arrières Doit-on se ficher plus un certain temps de cette situation qui tire l'abeille vers sa baisse puis, en consultant, la notre Notre but apicole.. Nous travaillons uniquement à la sauvegarde et réimplantation de l'Abeille Noire, (Apis Mellifera Mellifera) une sous-espèce qui peuplait jadis nos campagnes aux cotés d'innombrables espèces de papillons et qui évidemment est en voie de disparition, devrais-je préciser "d'extinction"Christine et moi ne conseillons pas nos abeilles pour produire du velouté à tout prixNous privilégions avant tout le respect naturels, comme cela dépende de nous, et leur labeur sans leur ajouter un malle supplémentaireQuand il y a du velouté, cela nous permet dedonner a manger ànos abeilles pour l'hiver en restreignant nos achats de sucre et nous ne vendons qu'une partie du surplusQuand il n'y en a pas, on serre plus précisément la gaine, comme tous ceux qui n'achètent pas du velouté pour le solder mais qui ont pris plaisir à distribuer le fruit de leurs abeilles La Qualité, voici ce que nous aimerions retrouver, plus que la quantitéC'est pourquoi ainsi, nous fuyons les parties de peuplades et les transhumances qui assassinent les abeilles de même qu'une nourrissage "gadget" ou gai sur de la "bidouille" ou alors encore automatique ou irresponsableNous avons trouvé et donné un intuition à notre apiculture; celui de nous tâcher de respecter la biologie de l'abeille, de consolider et promouvoir l'Abeille Noire et de lutter avec toutes nos atouts et outils en faisant connaissance que les transfert et industrie d'abeilles d'autres sous-espèces coûtent cher à ce si fabuleux héritage biologies de notre Abeille dite "area" (avette black) en voie de disparition comme las tant d'autres espèces. Pour une fois, cela ne s'opère pas à beaucoup de kilomètres mais bien tout à quelques km seulement de chacun d'entre nous Alors peut-être que si vous achetez des essaims à un revendeur vous ne vous sentirez pas d'emblée concerné mais vous êtes-vous renseigné sur le pays d'origine des abeilles proposées ou la façon dont l'essaim ou la reine sont produits